Semaine 10 du lundi 08 juillet 2019 au dimanche 14 juillet 2019 étapes nuit

Lundi 08 juillet 2019 / jour 65 - Vienne, Autriche


Ce matin encore un petit peu de pluie puis le ciel se dégage, à 11 heures nous partons pour la tour du Danube ou nous allons diner à 170 mètres de hauteur. Excellent repas et super vue. Nous rentrons au camping-car en fin d'après-midi. Rangement pour le départ de demain matin et soirée tranquille.



METEO Matin 09:00 : Nuageux 20°c

METEO Midi : Nuageux

METEO Soir 18:00 : Nuageux 25°c



La tour du Danube


Vue depuis la tour


Diner à 170 mètres de hauteur

Mardi 09 juillet 2019 / jour 66 - Salzbourg, Autriche


Trajet sur autoroute, sans problème pour arriver à Salzbourg. L'après-midi visite de la ville. Soirée tranquille.




Notre itinéraire du jour ( cliquer sur la carte pour l'agrandir )



Itinéraire sur carte Google (cliquer sur le mot itinéraire)

Passage ville: Sankt Pölten - Linz


METEO Matin: Nuageux 20°c
METEO Midi: Nuageux 25°c
METEO Soir: Nuageux 23°c

DEPART: 08h40
Ville: Vienne
Pays: Autriche


ARRIVEE: 12h30
Ville: Salzbourg
Pays: Autriche

TYPE D'ARRET:
Aire de camping-car
Reisemobil-Stellplatz

TARIF: 27€ (pour 2 places)
TV SAT: OUI

EAU: OUI
VIDANGE: OUI
ELECTRICITE: OUI
WIFI: 4G


TEMPS DE PARCOURS: 3h41
MOYENNE: 83 km/h
CONSO MOYENNE: 12,5 l.

COMPTEUR DEPART: 86151 km
ARRIVEE: 86462 km
TOTAL: 311 km
CUMUL: 7297 km

Point GPS bivouac nuit:
Salzbourg (prononcé, en français, [sals.buʁ] ; en allemand Salzburg [ˈzalt͡sbʊɐ̯k] ; en bavarois Soizburg ; littéralement « château du sel ») est une ville autrichienne de 150 000 habitants en 2006 et la capitale du Land de Salzbourg (520 000 habitants en 2003). La vieille ville est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. C'est la quatrième ville la plus peuplée de son pays avec ses 148 521 habitants en 2012. Située à la frontière allemande, la ville est célèbre pour avoir vu naître Mozart. Elle tient son nom du sel (Salz en allemand) et de château (Burg), sur le commerce duquel la cité bâtit sa fortune. Le festival de musique classique de Salzbourg est l'un des plus prestigieux au monde. Les premières traces remontent au Néolithique. Mille ans avant Jésus-Christ, les Illyriens occupent le site, habité depuis l'âge de la pierre polie. Les Celtes sont arrivés 400 ans plus tard. À partir de 15 av. J.-C., une ville se forme sur les rives du Salzach. En 45, la ville s'appelle alors Juvavum, elle appartient à l'empire romain et acquiert le droit municipal. Au ve siècle un cloître y est aménagé. L'évêque Rupert von Worms (ou Rupert de Salzbourg) reçoit le reste de la ville en 699 en cadeau de la part du comte de Bavière. Le nom « Salzbourg » est évoqué pour la première fois en 755. La ville est depuis 739 le siège de l'évêché. Salzbourg devient une ville-État gouvernée par des princes-archevêques au xiiie siècle. En 1077, la forteresse de Hohensalzburg (Festung Hohensalzburg) est construite par le prince-archevêque Gebhard. Au xviie siècle, la ville se « baroquise », notamment sous les princes-archevêques Wolf Dietrich von Raitenau, Markus Sittikus von Hohenems et Paris von Lodron. Le 31 octobre 1731 les protestants sont expulsés de la ville1. 1803 marque la fin des règnes des princes-archevêques de Salzbourg. La ville est donnée en compensation du Grand-duché de Toscane à l'archiduc Ferdinand d'Autriche ; en 1805, elle est annexée avec Berchtesgaden à l'Autriche. En 1810, elle est rattachée à la Bavière puis en 1816 (après le Congrès de Vienne) elle est de nouveau réintégrée à l'Autriche, ce que confirme en 1819 le recès de Francfort2. Vers 1860, les fortifications ne suffisent plus pour contenir la ville et Salzbourg s'étend au dehors. Le 7 juin 1935, une décision de l'assemblée de Salzbourg permet l'agrandissement du territoire de la ville. Annexant les communes avoisinantes, Salzbourg passe d'une surface de 8,79 km² à 24,9 km² et voit sa population grimper de 40 232 habitants à 63 275.

Pour plus de renseignement voir ICI


47°50'08.5"N 13°03'37.6"E - 47.835701, 13.060447


Notre emplacement


Mozart


Là est né Mozart

Mercredi 10 juillet 2019 / jour 67 - Goldach (SG), Suisse


Départ de bonheur ce matin, que de l'autoroute, passage frontière Autriche Allemagne sans problème, vers 11:30 nous tombons sur un gros bouchon dû à un accident, on reste planté 1 heure, on décide donc de quand même gagner notre étape et de diner sur place. On repasse un petit bout sur l'Autriche, je profite de compléter le plein car le diesel est très cher en Suisse. Arrivé à notre bivouac à 14:30, après réflexion on décide d'y passer la nuit, car pour demain étape de 300 km sur autoroute pour rallier Echallens, on espère y arriver à midi pour prendre la voiture, aller faire des courses et manger au restaurant. Soirée tranquille.


.



Notre itinéraire du jour ( cliquer sur la carte pour l'agrandir )



Itinéraire sur carte Google (cliquer sur le mot itinéraire)

Passage ville: Munich - Bregenz


METEO Matin: Beau 13°c
METEO Midi: Beau 20°c
METEO Soir: Beau

DEPART: 08h00
Ville: Salzbourg
Pays: Autriche


ARRIVEE: 14h30
Ville: Goldach
Pays: Suisse

TYPE D'ARRET:
Aire sur autoroute
TARIF: Gratuit
TV SAT: OUI

EAU: NON
VIDANGE: NON
ELECTRICITE: NON
WIFI: 4G


TEMPS DE PARCOURS: 4h53
MOYENNE: 76 km/h
CONSO MOYENNE: 12,5 l.

COMPTEUR DEPART: 86462 km
ARRIVEE: 86835 km
TOTAL: 374 km
CUMUL: 7671 km

Point GPS bivouac nuit:
Goldach est une commune suisse du canton de Saint-Gall, située dans la circonscription électorale de Rorschach.


47°28'01.0"N 9°28'35.0"E - 47.466944, 9.476389


Notre emplacement


Vue sur le lac de Constance


Notre emplacement

Jeudi 11 juillet 2019 / jour 68 - Echallens, Suisse


Départ ce matin de bonne heure, route tranquille, nous arrivons à Echallens sur le coup des 11:30, il y a le marché folklorique, mais c'est trop tard pour y aller, pas grave on connait, l'aire de service est presque complète à cause du marché, mais on arrive quand même à se garer sur les places camions, je descends la voiture et nous partons diner au restaurant, puis passons chez Batam et allons dire bonjour à Josy et Jean à Etagnéres. En fin d'après-midi courses à la Migros puis retour au parking. Je profite de déplacer le camping-car car il y a plus de place et surtout un emplacement où l'on pourra recevoir la télé. Je remonte la voiture sur la remorque, puis souper et soirée tranquille




Notre itinéraire du jour ( cliquer sur la carte pour l'agrandir )



Itinéraire sur carte Google (cliquer sur le mot itinéraire)

Passage ville: Saint-Gall - Zurich - Berne - Yverdon


METEO Matin: Couvert 15°c
METEO Midi: Couvert
METEO Soir: Couvert 23°c

DEPART: 07h30
Ville: Goldach
Pays: Suisse


ARRIVEE: 12h30
Ville: Echallens
Pays: Suisse

TYPE D'ARRET:
Aire de service CC
TARIF: Gratuit
TV SAT: OUI

EAU: NON
VIDANGE: NON
ELECTRICITE: NON
WIFI: 4G


TEMPS DE PARCOURS: 3h54
MOYENNE: 78 km/h
CONSO MOYENNE: 12,3 l.

COMPTEUR DEPART: 86885 km
ARRIVEE: 87140 km
TOTAL: 305 km
CUMUL: 7976 km

Point GPS bivouac nuit:
Échallens est une commune suisse du canton de Vaud, située dans le district du Gros-de-Vaud dont elle est le chef-lieu. À l'origine les plateaux du Jorat et du Gros-de-Vaud appartiennent à plusieurs seigneurs ecclésiastiques et séculiers tels que l'évêque de Lausanne, les sires de Grandson, de Belmont, de Montfaucon, d'Aubonne et de Cossonay. C'est dans cette région que sera formée la seigneurie d'Échallens, sur le versant occidental du Jorat, par une concession de Rodolphe III, dernier roi de Bourgogne, et d'Henri IV du Saint-Empire, empereur du Saint-Empire romain germanique, à l'intention de l'évêque de Lausanne au xie siècle. Dès le xiie siècle des conflits se créent entre les partisans des comtes de Bourgogne, possesseurs des terres d'Orbe et d'Yverdon, et ceux des ducs de Zähringen, recteur impériaux de la transjurane tenant Moudon et la vallée de la Broye. Pour mettre un terme à ces conflits Frédéric Barberousse impose une séparation en deux zones de la région : l'une orientale et l'autre occidentale. Dès lors naissent le Jorat de l'évêque et le Jorat d'Échallens. La région est alors principalement occupée par de grandes forêts : celle de Dommartin (qui de cette commune s'étend jusqu'à Sugnens, Fey et Rueyres) , celle de Vuarrens et d'Essertines, celle de Buron (qui occupait les terres de Goumoëns-la-Ville et de Penthéréaz) et celle d'Orjulaz (couvrant les communes d'Oulens, de Bretigny, de Bioley et d'Étagnières). Les deux premières appartiennent au domaine de l'évêque de Lausanne et les deux autres sont dans le domaine royal et des grands vassaux. Ainsi donc c'est dès le début de ce siècle que les églises, les châteaux et les villages du Jorat vont être édifié. À cette époque Échallens n'a qu'une chapelle (la capella de Charlens) filiale de l'église de Goumoëns-la-Ville, petit à petit la communauté va prendre de l'importance jusqu'à devenir chef-lieu de la seigneurie féodale du même nom de par sa position au centre des possessions des Montfaucon. La date de construction du château est incertaine, ce n'est qu'en 1273 qu'il en est fait mention dans une charte du castrum d'Échallens, mais il appartient aux Montfaucon et se dresse non loin du bourg au bord d'un escarpement au pied duquel coule le Talent. Il sera presque entièrement rebâti au milieu du xve siècle par Louis II de Chalon-Arlay pour ensuite être utilisé par les baillis bernois et fribourgeois. Ce sont eux qui feront bâtir à neuf le corps de logis, sur la face nord, au xviiie siècle3. Au xiiie siècle Échallens comprend le château, le village et le bourg. Ce dernier est entouré d'une clôture et fermé par deux portes aux extrémités de la rue principale. Au xive siècle Girard de Montfaucon l'agrandira et le réunira au château avant de fermer le tout par une muraille et des fossés. Les travaux sont à peine achevés que la peste s'abat sur la ville en 1348 et 1349. Deux ans plus tard Girard et Jacquette de Grandson, sa femme, accordent au bourg les franchises de Moudon ce qui permet à Échallens de se développer rapidement, il devient chef-lieu d'un district féodal étendu et le principal marché du Jorat comprenant plusieurs moulins, de l'artisanat et des produits de la pêche. Il est aussi le siège d'une justice civile et criminelle. Un autre ouvrage fortifié dépend de celui d'Échallens, il s'agit du château de Gumoëns-le-Châtel (actuellement Saint-Barthélemy) élevé au milieu des bois sur un mont bordé sur trois côtés par le Talent ; Ebald de Gumoëns-le-Châtel, qui avait reçu ces terres de l'abbatiale de Romainmôtier en 1265, déclarait relever du château d'Échallens. Enfin plusieurs fiefs dépendent du bailliage d'Échallens : le Châtel-Dessous de Bretigny, Goumoëns-la-Ville, Éclagnens et Goumoëns-le-Jux avec sa maison-forte nommée Le Crau. Les terres du bailliage sont très étendues aussi les sires de Montfaucon vont remettre l'administration et la garde de ces domaines à des gentilhommes vassaux (nommés milites) ou à des habitants libres (ministri), les principaux sont les nobles de Gumoëns et ceux de Cicon. Ils doivent aussi veiller aux revenus de ces terres, tels que le droit de couper du bois, de faire paître les troupeaux, de récolter le miel et la cire des abeilles sauvages, de ramasser les glands et les faînes, de chasser le petit gibier et de faire des essarts. Au long du temps toutes ces redevances constituèrent des grandes dîmes réunies en un fief relevant du château d'Échallens et à chaque mutation de seigneurs les nobles tenant ce fief s'engageaient à donner à leur seigneur une mule blanche ferrée d'argent, ce présent sera ensuite remplacé par un faucon-gentil (dressé à la chasse) ; en 1517 ce fief valait six mille florins d'or. En 1351 le bourg d'Échallens est élevé en commune libre grâce à sa charte de franchise, les habitants sont donc désormais exonérés de la taille et de la mainmorte, deux foires sont autorisées ainsi qu'un marché hebdomadaire. Dès lors la ville comprend deux sortes d'habitants, les bourgeois qui demeurent dans l'enceinte du bourg et les forains logeant à l'extérieur et qui ne bénéficient pas des franchises3. Le sobriquet des Challensois est Lè Rondze-Moulet, signifiant en francoprovençal les ronge-mulets. En effet, comme l'explique Charles-Roux dans son livre sur les noms et sobriquets vaudois : « La légende dit qu'on y aurait mangé du mulet. » — Charles Roux, Noms et sobriquets des vaudois, Cabédita, 2007, La population challensoise a été relativement stable depuis la seconde moitié du xixe siècle jusqu'à celle du xxe siècle et est restée autour de 1 000 habitants. Depuis les années 1960, la population de la commune ne cesse de croître. Cela est du en partie au fait que le village dispose de tous les services de proximités et qu'il est relié à Lausanne par le LEB. Cette augmentation est à mettre en relation avec le dépassement du million de passager transportés par le LEB en 1962.


46°38'25.0"N 6°38'29.0"E - 46.640278, 6.641389


Premier emplacement


Le parking


Notre emplacement définitif pour cette nuit

Vendredi 12 juillet 2019 / jour 69 - MAISON, FRANCE


Dernière étape tranquille avec le retour à la maison. Nous sortons de l'autoroute à Divonne car ça bouchonne, on évite ainsi Cointrin et l'entrée de Genève. Arrivée à la maison, il faut tondre, la piscine à tourné et la tonnelle c'est envolée. Donc beaucoup de boulot pour la rentrée....



Notre itinéraire du jour ( cliquer sur la carte pour l'agrandir )



Itinéraire sur carte Google (cliquer sur le mot itinéraire)

Passage ville: Divonne - Gex - Bellegarde - Nantua - Oyonnax


METEO Matin: Beau
METEO Midi: Beau
METEO Soir: Beau

DEPART: 08h30
Ville: Echallens
Pays: Suisse


ARRIVEE: 12h30
Ville: MAISON
Pays: France

TYPE D'ARRET:
MAISON
TARIF: Gratuit
TV SAT: OUI

EAU: OUI
VIDANGE: OUI
ELECTRICITE: OUI
WIFI: OUI 4G


TEMPS DE PARCOURS: 3h18
MOYENNE: 45 km/h
CONSO MOYENNE: 12,8 l.

COMPTEUR DEPART: 87140 km
ARRIVEE: 87315 km
TOTAL: 174 km
CUMUL: 8150 km

Point GPS bivouac nuit:
Cernon est une commune française située dans le département du Jura, en région Bourgogne-Franche-Comté. En 1822, la commune de Menouille ou Menouilles, qui compte un peu plus de 200 habitants à l'époque, est rattachée à Cernon.


46°23'19.8"N 5°38'46.3"E - 46.388839,5.646199


Maison

Et voila, c'est malheureusement la fin
La suite pour un prochain voyage
Départ début septembre pour une petite quinzaine
Merci de nous avoir suivis

Les images de la semaine


  • 1097_Vienne, la tour du Danube
  • 1098_Vienne, la tour du Danube
  • 1099_Vienne, la tour du Danube
  • 1100_Vienne, la tour du Danube
  • 1101_Vienne, la tour du Danube
  • 1102_Vienne, la tour du Danube
  • 1103_Vienne, la tour du Danube
  • 1104_Vienne, la tour du Danube
  • 1105_Vienne, la tour du Danube
  • 1106_Vienne, la tour du Danube
  • 1107_Vienne, la tour du Danube
  • 1108_Vienne, la tour du Danube
  • 1109_Vienne, la tour du Danube
  • 1110_Vienne, la tour du Danube
  • 1111_Vienne, la tour du Danube
  • 1112_Vienne, la tour du Danube
  • 1113_Vienne, la tour du Danube
  • 1114_Vienne, la tour du Danube
  • 1115_Vienne, la tour du Danube
  • 1116_Vienne, la tour du Danube
  • 1117_Vienne, la tour du Danube
  • 1118_Vienne, la tour du Danube
  • 1119_Vienne, la tour du Danube
  • 1120_Salzbourg, notre emplacement
  • 1121_Salzbourg, notre emplacement
  • 1122_Salzbourg, l'aire de camping-car
  • 1122a_Salzbourg, l'aire de camping-car
  • 1123_Salzbourg
  • 1124_Salzbourg
  • 1125_Salzbourg
  • 1127_Salzbourg
  • 1128_Salzbourg
  • 1129_Salzbourg
  • 1130_Salzbourg
  • 1131_Salzbourg
  • 1132_Salzbourg
  • 1133_Salzbourg
  • 1135_Salzbourg
  • 1136_Salzbourg
  • 1137_Salzbourg
  • 1138_Salzbourg, le pont des cadenas
  • 1139_Salzbourg, le pont des cadenas
  • 1140_Salzbourg, le pont des cadenas
  • 1141_Salzbourg
  • 1142_Salzbourg, le pont des cadenas
  • 1143_Salzbourg, le pont des cadenas
  • 1144_Salzbourg
  • 1145_Salzbourg
  • 1146_Salzbourg
  • 1147_Salzbourg
  • 1148_Salzbourg
  • 1149_Salzbourg
  • 1150_Salzbourg
  • 1151_Salzbourg
  • 1152_Salzbourg
  • 1153_Salzbourg
  • 1154_Salzbourg
  • 1155_Salzbourg
  • 1156_Salzbourg
  • 1157_Salzbourg, la maison natale de Mozard
  • 1158_Salzbourg, la maison natale de Mozard
  • 1159_Salzbourg
  • 1160_Salzbourg
  • 1161_Salzbourg, la résidence de Mozard
  • 1162_Salzbourg, la résidence de Mozard
  • 1163_Goldach, Suisse, arrêt pour la nuit sur l'autoroute
  • 1164_Goldach, Suisse, arrêt pour la nuit sur l'autoroute
  • 1165_Goldach, Suisse, arrêt pour la nuit sur l'autoroute
  • 1166_Goldach, Suisse, arrêt pour la nuit sur l'autoroute
  • 1167_Goldach, Suisse, arrêt pour la nuit sur l'autoroute
  • 1167a_Goldach, Suisse, arrêt pour la nuit sur l'autoroute
  • 1168_Goldach, Suisse, arrêt pour la nuit sur l'autoroute
  • 1169_Goldach, Suisse, arrêt pour la nuit sur l'autoroute
  • 1170_Goldach, Suisse, arrêt pour la nuit sur l'autoroute
  • 1171_Goldach, Suisse, arrêt pour la nuit sur l'autoroute
  • 1172_Echallens, notre premier emplacement
  • 1173_Echallens, le parking
  • jquery slideshow
  • 1175_MAISON
wowslider.com by WOWSlider.com v8.7.1m